POURQUOI ETUDIER A L'ETRANGER ?

par gerard flamme  -  12 Mars 2019, 09:26  -  #Initiatives, #Notre agence

Etudier à l’étranger Un atout pour l’avenir (en partenariat avec Study Expérience)

Il est devenu courant pour les étudiants, tant le marché de l’emploi est devenu friand de jeunes diplômés ouverts sur l’international. Véritable atout sur un CV, le séjour prolongé à l’étranger témoigne de l’ouverture d’esprit et de la capacité d’adaptation.

 

En Europe, l’approfondissement de l’intégration a largement contribué à démocratiser les programmes d’échanges, qui se sont multipliés ces dernières années.  Etudier à l'étranger est bénéfique pour une carrière. De plus, Il s'agit là d'une expérience très enrichissante, de nouvelles rencontres au quotidien et de découvertes culturelles et linguistiques sans limites. 

 

Un atout pour l’avenir:

Hormis un bénéfice culturel, linguistique et humain, une telle expérience constitue de nos jours un atout de poids pour les entreprises internationales. Aussi, est-il nécessaire voire primordial de se démarquer des autres candidats, en ajoutant des éléments significatifs à un CV. Les sociétés internationales recherchent précisément des candidats ayant une certaine expérience du secteur professionnel étranger.

 

Dans quel cadre partir à l’étranger ?

Il existe de nombreuses possibilités pour l'étudiant qui souhaite étudier à l'étranger.

 

S’inscrire dans une université ou école privée étrangère : il est possible de suivre tout ou partie de son cursus à l’étranger. Les modalités sont très différentes d’un pays à l’autre et les frais d’inscription dans certains pays (USA, Canada, Royaume-Uni…) peuvent être importants.

Attention aux équivalences de diplômes : si l’Union Européenne s’est harmonisée à ce propos, il est possible de rencontrer des difficultés à faire reconnaître le diplôme obtenu dans d’autres pays. D'où l'intérêt d'un bon choix.

 

D'autres possibilités:

L’échange étudiant : c’est la solution la plus simple pour passer un semestre ou une année à l’étranger. L’échange implique un partenariat entre ton université et l’université d’accueil. Le programme Erasmus n’est qu’un exemple parmi d’autres.

 

Le cursus intégré : certaines universités mettent en place des formations communes avec un programme unique, qui débouchent soit sur un double diplôme (un de chaque université), soit sur un diplôme conjoint.

 

Les universités d’été : proposées partout à travers le monde : des cours sur des thèmes précis pour partir quelques semaines entre juin et septembre.

 

Les programmes qui débouchent sur un certificat : il s’agit de formations complémentaires, moins chères que les formations classiques et dont les modalités varient beaucoup selon les universités.

Etre « visiting student » : l'étudiant suit les cours d’une université mais ne peut être diplômé de celle-ci.

 

Suivre des cours de langue : à l’université ou en institut spécialisé. Partir comme assistant de français : permet souvent d’être exempté des frais de scolarité en plus de percevoir une gratification, et de suivre les cours de l’université. 

Les campus délocalisés : certaines universités créent directement leurs campus à l’étranger, permettant à leurs étudiants d’être mobiles.

 

3 Focus : 

Focus sur le stage en entreprise

Au sein des secteurs de la communication, (marketing, tourisme, informatique, juridique, hôtellerie ou social), les possibilités de stage en entreprise sont nombreuses.

 

Toutefois, afin de répondre aux exigences requises pour un stage en entreprise à l’étranger, il est essentiel d’avoir atteint un niveau avancé (B2) en langue. Des cours de langue intensifs offrent une aide non négligeable pour la rédaction de CV et lettres de motivation, la préparation aux entretiens d’embauche, ainsi qu’à l’analyse des intérêts et compétences.

 

Focus sur le volontariat

Envie, voire besoin de s'investir dans un projet en faveur d’une communauté locale ? Effectuer donc un volontariat à l’étranger  est Uue manière de combler naturellement le fossé qui existe souvent entre les habitants d’un pays et les touristes mais aussi une réelle chance de se dévouer à une noble cause, tout en perfectionnant sa pratique d’une langue étrangère.

Quels que soient la destination et le domaine d’activité (social, éducation, santé, écotourisme, développement durable), les opportunités d’échanges avec la population locale, des volontaires provenant d’horizons différents constituent une expérience réellement enrichissante, tant sur le plan humain, professionnel que culturel.

 

Focus sur l’emploi rémunéré

Outre le Workinh Holiday Visa pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande, les opportunités de jobs rémunérés à l’étranger sont aussi très intéressantes en Europe. Des villes telles que Berlin, Barcelone, Galway, Rome ou Brighton constituent un lieu idéal pour  trouver un travail (hôtellerie, restauration, promotion, tourisme, événementiel ou boutiques) et poursuivre ses études en parallèle.

 

 

Et si nous parlions maintenant de vos projets ?

 

https://www.flamme-consulting.com/

 

 

 

https://www.flamme-consulting.com/

 

 

 

Vous pouvez aussi nous envoyer un mail via : contact@gerardflamme.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :